La maladie d’Alzheimer est associée à deux lésions cérébrales que le Docteur Alzheimer lui-même avait observé il y a plus de 100 ans : les plaques amyloïdes et les dégénérescences neurofibrillaires causées par la protéine tau.

… Eh bien, il semble que ces plaques et ces dégénérescences n’engendrent pas nécessairement un trouble cognitif.

C’est du moins ce que suggère une équipe de la Northwestern University, à Chicago.

Les chercheurs ont autopsié le cerveau de 8 individus qui avaient toujours une mémoire intacte de leur vivant, malgré leur 90 ans et plus. Pourtant, dans 3 cas, les cerveaux contenaient des plaques et des dégénérescences comme ceux de personnes qui auraient développé la maladie d’Alzheimer…

Une observation similaire avait été faite il y a quelques années dans le cadre de la ninety-study (« 90study ») où des chercheurs avaient étudié le cerveau de personnes âgées de 90 ans et plus.

Le cerveau du tiers des participants de cette étude avait développé ce qui ressemblait à un stade intermédiaire ou avancé de la maladie d’Alzheimer… et ce, sans que les individus aient montré de problème de mémoire ou de démence pendant qu’ils étaient vivants.

Selon l’auteur principal de l’étude de la Northwestern University, ces observations suggèrent que des facteurs encore inconnus aujourd’hui protègeraient le cerveau des conséquences de la maladie d’Alzheimer.

Ces facteurs compensatoires pourraient avoir une origine génétique, ou être associés au mode de vie.

Par exemple, on pense que les personnes qui ont effectué de longues études, qui misent sur un environnement social développé et qui ont une bonne santé cardiovasculaire possèdent une réserve cognitive. Cette réserve leur permettrait d’encaisser la maladie d’Alzheimer et de retarder l’apparition des problèmes de mémoire.

Des groupes de recherche procèdent présentement à des études épidémiologiques afin d’identifier quels sont les facteurs de risque et de protection de la maladie les plus importants. En les identifiant, on pourra améliorer la prévention de la maladie d’Alzheimer.