Est-il possible de prévenir ou de retarder la maladie d’Alzheimer?

La réponse est « oui », du moins, en partie.

L’Alzheimer est une maladie multifactorielle. C’est-à-dire qu’elle est influencée par plusieurs éléments à la fois. Certains viennent de la génétique, d’autres des habitudes de vie et de l’environnement.

C’est aussi une maladie qui se développe très lentement. Les premiers symptômes apparaissent 15 à 20 ans après le début de la maladie.

Pour prévenir et retarder l’Alzheimer, il faut donc agir dès l’âge adulte, dès la trentaine ou la quarantaine, et se tenir loin des conditions associées à cette maladie.

Première condition à éviter : une mauvaise santé métabolique.

L’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle précèdent souvent la maladie d’Alzheimer.

Pour les éviter, on peut suivre une simple recette :
- Manger plus de légumes verts et de légumineuses;
- Manger moins de gras saturés comme le beurre, le fromage et les viandes rouges;
- Et faire de l’exercice.

Ceci dit, il n’y a pas que la santé de votre corps que vous devez considérer. Parce que la deuxième condition à éviter, c’est le manque de stimulation du cerveau.

Les personnes qui ont étudié longtemps ou qui ont une vie intellectuelle active développent moins la maladie d’Alzheimer que les autres.

Celles qui socialisent beaucoup aussi. Passer du temps à l’extérieur avec des amis ou des membres de la famille pourrait donc être très positif pour vous.

Gardez en tête qu’environ 5 % des cas d’Alzheimer ont une origine purement génétique, et sont donc inévitables.

Dans les autres cas, le mode de vie a son mot à dire. En menant une vie active et en mangeant bien, vous pourriez éviter la maladie.

Pour plus de détails sur la prévention de la maladie d’Alzheimer, visitez nous à Alzheimer.TV.