autumn-dementia

La maladie d'Alzheimer est la forme la plus courante de démence, et se cache derrière 60 à 70% des cas.

Au stade précoce de son développement, la maladie conduit d'abord à des troubles de mémoire affectant surtout les souvenirs récents.

À mesure qu'elle évolue, de nouveaux symptômes apparaissent et empêchent la tenue des tâches quotidiennes. La confusion et la désorientation s'installent, tout comme les sautes d'humeur, des changements de comportement ainsi qu'une perte de mémoire sévère. Les gens atteints peuvent aussi faire face à des problèmes moteurs qui affecteront des fonctions comme la parole, la déglutition et la marche.

Le vieillissement est le principal facteur de risque derrière cette maladie ainsi que d'autres formes de démence. Étant donné l'augmentation de l'espérance de vie un peu partout dans le monde, le nombre d'individus qui seront un jour confrontées à une forme ou une autre de démence est appelé à augmenter.

Selon les estimations d'Alzheimer's disease International, environ 47 millions de personnes dans le monde ont été victime de démence en 2015. Ce nombre devrait grimper à 75 millions en 2030 et atteindre 131 millions en 2050. En prenant acte de ces chiffres, l'Organisation mondiale de la santé considère cette condition comme une «priorité de santé publique».