Plus d'un siècle s'est écoulé depuis que le Dr. Alzheimer a associé les plaques amyloïdes et les dégénérescences fibrillaires à la maladie de sa patiente.

Malheureusement, on sait peu de choses sur ce qui est à l'origine de ces plaques et de ces dégénérescences. Il en va de même pour ce qui entraîne leur progression dans le temps.

Trouver ces réponses pourrait fournir des outils précieux pour détecter les cas précoces, et retarder la progression de la maladie.