Vivre avec la maladie, un jour à la fois...

Personne ne souhaite recevoir un diagnostic d'Alzheimer. Mais si c'est le cas, il faut savoir que la vie ne s'arrête pas là. Si l'espérance de vie est habituellement de 3 à 9 ans, elle peut atteindre jusqu'à 20 ans dans certains cas.

La maladie progresse lentement, mais les symptômes s'aggravent avec le temps. On divise ainsi la maladie en trois grandes étapes: le stade léger (prodromal), le stade modéré (intermédiaire) et le stade sévère (phase tardive).

Stade léger (prodromal)

Le stade précoce de la maladie d'Alzheimer est souvent associé à des symptômes communs du vieillissement comme la difficulté à trouver ses mots, les pertes de mémoire ainsi que les sautes d'humeur. Une personne qui est atteint de la maladie à ce stade peut encore vivre de façon autonome, travailler et conduire, mais constate que sa condition est en train de changer. Cette étape dure généralement une à deux années.

Les points saillants de cette étape sont:

  • Une difficulté à se souvenir des noms ou de trouver les bons mots;
  • Des oublis, par exemple d'une information qui vient d'être lue;
  • Une aptitude à perdre des objets plus qu'avant;
  • Une difficulté à organiser et planifier son temps.
Stade modéré (intermédiaire)

Avec la maladie qui évolue vient une perte progressive de l'autonomie. Une personne atteinte de la maladie pourrait connaître des épisodes de colère plus fréquemment ou se comporter de façon imprévisible. Par conséquent, il faudra un plus grand niveau de soins.

Cette étape est la plus longue des trois, et peut durer plusieurs années.

Les points saillants de cette étape sont:

  • Un oublie progressif de l'histoire personnelle;
  • L'oubli d'informations centrales comme son adresse ou son numéro de téléphone;
  • Une confusion dans l'espace et dans le temps;
  • Un retrait progressif des situations socialement ou mentalement difficiles;
  • De la difficulté à choisir les bons vêtements;
  • Un changement de personnalité ou de comportements.
Stade avancé (tardif)

Les dommages aux cellules nerveuses finissent par être si importants qu'ils empêchent une communication adéquate. L'individu ne peut plus continuer une conversation et va même perdre sa capacité à se déplacer. Des changements de personnalité seront observés par la famille. Une assistance à temps plein sera éventuellement requise pour gérer les soins personnels.

Les points saillants de cette étape sont:

  • Un oubli des événements récents;
  • Une difficulté à communiquer;
  • L'exigence d'une aide à temps plein pour les tâches quotidiennes;
  • Une difficulté à marcher, à exécuter des tâches générales et, éventuellement à déglutir.